• La France doit-elle changer de constitution ?

     

    Article paru sur Agoravox disponible ici (auteur B. Gouly)

     

    La défiance des Français envers nos élites et, par conséquent, la montée du vote extrême discréditent notre Ve République. Faut-il pour autant avancer vers la VIe ? Pas forcément...

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • A moins d'un an de l'élection présidentielle, en cette fin d'été, l'Islam déchire la France. La politique est brouillée entre ceux considérant les attentats de Nice ou le Burkini comme un hors-sujet sur l'Islam, ceux qui préfèrent ne pas du tout en parler, ou ceux qui en ont déjà fait un thème central de campagne, parfois avec grossièreté. L'Islam, un sujet trop sensible pour en parler ? Et bien justement parlons-en...

     

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • Les attentats de Nice dévoilent une nouvelle plaie dans notre France. Une France touchée par l'islamisme radical, heurtée depuis 2012 à des actes lâches et odieux. Là où la France devrait se construire autour des valeurs républicaines, des élus ne s'empêchent pas de récupérer politiquement les événements et, ce, de manière lamentable. D'Alain Juppé à l'extrême droite en passant par des philosophes, la France serait 1) soit la victime du pouvoir socialiste, 2) soit la seule coupable des événements (le meurtrier de Nice étant excusé). Ce blog témoigne des articles critiques sur le pouvoir Hollande/Valls. Pourtant, s'il y a un bien un moment où l'unité doit être préservée, c'est lors de ces épisodes sombres de l'histoire française. 

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Loi travail adoptée : tout le monde est perdant !

    Un deuxième 49.3 brandi, une motion de censure - de gauche - qui n'a pu aboutir, une droite qui a souhaité laisser la gauche manoeuvrer... Oui, cet énième épisode institutionnel a montré un monde politique et syndical bien malade. On pourrait penser que le 1er ministre, Manuel Valls, a réussi son "coup politique" en faisant capoter la contestation et réussissant à faire adopter la loi travail. En réalité tout le monde est perdant : 

    1) Manuel Valls, épaulé à la dernière minute par les instances du Parti Socialiste, n'a jamais autant divisé la gauche.

    2) Hormis la bande des 56 (signataires d'une motion de censure, qui n'a pu se concrétiser. Il fallait, au minimum, 58 noms), la majorité de la fronde de gauche a reculé face aux menaces d'exclusion du PS et d'une éventuelle investiture dans une circonscription électorale. Une fronde qui se retrouve donc totalement décrédibilisée, par manque de convictions.

    3) Les syndicats, en règle générale (la CGT en tête), ont perdu la bataille idéologique.

    4) La droite d'opposition s'en tire un peu mieux mais reste piégée par son manque de clarté sur sa vision de la loi travail (différences de points de vue, notamment, entre les Pro-Juppé, les libéraux et les gaullistes sociaux).

    En fait, il y a un vainqueur de toute cette mascarade... Et ce vainqueur est extrémiste.


    votre commentaire
  • La sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne a été actée, par référendum, à plus de 52% des voix et une participation massive à plus de 70%. Le peuple britannique a décidé... Sauf que les commentateurs et éditorialistes français ne comptent pas en rester là. Quitte à mépriser le vote ?

    Lire la suite...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires