• Grèves SNCF : la presse déraille

    BFM TV, le JDD, les éditorialistes... Les chiens de garde sont bien là, à défendre le pouvoir politique, à désinformer ouvertement pour tenter de convaincre les téléspectateurs. En effet, la bataille de l'opinion publique est au cœur des réformes libérales explosives.

     

    @Alf van Beem

     

     

    Une phrase presque anodine, la présentatrice (journaliste ?) Florence Duprat, sur BFM TV,  ose le 1er avril à 20h23 : "53% des sondés pensent que le grève n'est pas justifié [...] Ce qui est inquiétant c'est que cela s'effrite." Voici une formule typique d'une tentative insidieuse d'orientation de l'opinion publique.

    Plus tard, elle poursuivra avec une tournure choc, digne d'un professionnel de la communication de La République en marche : "il faut dire que le statut des cheminots nous coûte 4 milliards d'euros par an". Plusieurs choses à noter avec ce sophisme. Avec le "nous", Florence Duprat utilise la sollicitation pour provoquer chez le téléspectateur un sentiment de colère et de dégoût. Le cheminot serait l'autre, cet autre qui profite du "nous", le téléspectateur. Le cheminot coûte trop cher au "nous", plusieurs milliards ! L'animatrice va même délicieusement gonfler le chiffre pour lui donner une rondeur. 4 milliards ! Néanmoins, peut-on dire que le statut du cheminot nous coûte réellement 4 milliards ? En réalité, le chiffre est plutôt de 3,2 milliards si l'on croit France 2 - voire 3,3 ou 3,5 pour les fourchettes les plus hautes selon d'autres experts (mais bon, autant arrondir à 4 plutôt que 3).

    Et puis, il y a ce non-dit qui est en réalité une désinformation (volontaire ?) de la présentatrice Florence Duprat. En réalité, les 3,2 milliards de coût du "cheminot", n'est pas totalement lié à son statut. D'une, il est dû au régime spécial de retraite. Certes, je comprends que sa question aurait été alourdie en ajoutant cette incise, le témoin, malgré tout, d'une plus grande rigueur. De deux, comme le signale le service désintox de Libé, ce coût est avant tout dû au faible nombre d'actifs à la SNCF, trop peu nombreux pour cotiser pour leurs retraités. Pour faire bref (plus de détails ici), même si le statut de cheminot était supprimé, le cheminot aligné sur un régime général du privé serait toujours un coût pour le contribuable. Son statut n'y est donc pour rien.

    Par ailleurs, les plus enthousiastes sur la réforme, comme le député macroniste LREM Jean-Baptiste Djebbari évitent désormais de se lancer dans la chasse au statut du cheminot pour expliquer la dette de la SNCF. Honnêteté intellectuelle oblige, le statut du cheminot n'est absolument pas responsable de celle-ci. Il est ainsi - enfin - admis que la dette est avant tout la conséquence d'une dette d'Etat et non de la SNCF. Un Etat qui a fait joujou avec certains projets pour la gloire comme les lignes LGV, dont certaines ont été clairement laissées à l'abandon (exemple : la ligne Rhin-Rhône). 

     

    Le JDD tente de caricaturer la contestation sociale

     

    En outre, que dire du JDD, avec sa "une" racoleuse la veille de la première grève perlée, qui pose une question à peine orientée, en affichant une photo du patron de la CGT Philippe Martinez : "Cet homme va-t-il bloquer la France ?" Pourtant, qui est responsable du blocage ? Est-ce les syndicats ou un gouvernement qui agit de manière brutale, veut une réforme libérale rapidement et avoue, à demi-mot, que les concertations avec les syndicats ne serviront qu'à justifier un semblant de dialogue ? Et puis, contrairement à ce qu'affirme le JDD, Philippe Martinez est-il réellement à la manœuvre ? Effectivement, plus de quatre syndicats ont appelé à faire grève, SUD-rail semble être le plus revendicatif d'entre eux. Problème pour le JDD : il n'y aucun moustachu et image d'Epinal du syndicaliste gaucho au sein de Sud. Aussi, chose embêtante, les porte-parole syndicaux de SUD-rail s'expriment plutôt bien, avec un discours posé qui fait régulièrement mouche (Bruno Poncet ou Fabien Villedieu sont deux exemples qui l'illustrent). Leur offrir une "une" aurait été plutôt contre-productif pour le JDD.

     

    La Croix vante (encore) le modèle allemand sans connaître le sujet

     

    Subtil ou pas la presse va souvent dans le même sens. La Croix titre le 2 avril : «Grève, l'exception française» et met en exergue le sempiternel modèle allemand. Ce modèle qui offre des jobs à 80 centimes de l'heure et qui a vu la petite mise en concurrence de ses transports être un échec (les prix des trains sont généralement supérieurs et une ligne Karlsruhe à Bâle a été fermée pendant plusieurs mois pour défaut d'entretien). Pourtant La Croix y voit une réussite et un "contre-exemple parlant"...

    D'autres éditorialistes, commentateurs ou animateurs tombent dans le tourbillon d'inepties gratuites que ce soit dans Les Echos, sur LCI avec David Pujadas ou Yves Calvi sur Canal+. Ils emploient, comme Florence Duprat, un lexique soigneusement choisi pour mieux influer sur les esprits. Car cette presse a choisi son camp.

     

    La presse "mainstream" veut poursuivre la marche libérale

     

    Il est celui du capitalisme libéral. Depuis plusieurs années, elle tente logiquement de défendre Alain Juppé (souvenons-nous de la Juppémania) et Emmanuel Macron.

    Vous remarquerez que les débats de fond concernant les projets de réforme sur la SNCF ou de la fonction publique sont difficiles. Logique, régulièrement la presse matraque le débat pour justifier les réformes. On écarte la profondeur pour privilégier le stimuli chez le téléspectateur. Par exemple,  va-t-on détailler les exemples désastreux de l'ouverture à la concurrence des transports publics chez les voisins ? Non. Va-t-on expliquer que les Régions, subissant une nouvelle baisse de dotations de l'Etat, n'auront pas assez de moyens pour financer les lignes régionales et locales que l'Etat va leur déléguer ? Non.  Va-ton détailler les conséquences de la transformation de l'entreprise SNCF en société anonyme, ce qui laissera la porte ouverte à une privatisation par une augmentation de capital ? Non. En revanche, ces médias veulent provoquer l'émotion : les cheminots sont des privilégiés avec un statut, la SNCF coûte cher à chaque citoyen, les concurrents du privé offriront de bas prix, etc.   

    Ce système médiatique a bel et bien compris que la bataille de l'opinion publique sera centrale pour "casser" certains droits, en tentant d'obtenir le consentement des autres citoyens, particulièrement les salariés du privé, alors que ceux-ci seront possiblement leurs prochaines cibles. Dans la continuité des lois travail El Khomri (2016) puis des ordonnances de Muriel Pénicaud (présentées le 31 août), le pouvoir n'en n'attendait pas tant. La presse la plus visible est en phase avec ce pouvoir. Peut-on alors encore parler de journalisme ?

    Les premiers concernés par cette connivence : la presse dite "mainstream", c'est à dire les principaux canaux d'information qui, à peu de choses près, ont toute la même ligne éditoriale : pro-UE, pro-libérale, fan des Trudeau, Renzi (et logiquement des centristes français d'E. Macron à Alain Juppé) ou de Hillary Clinton, et donc automatiquement favorable à la fin d'un droit du travail à la française, d'une voix économique particulière. Evidemment, il y aura tout un vocabulaire adapté pour faire passer les régressions : le progrès, la modernité, l'évolution, la réforme, le modèle allemand ou anglo-saxon (au choix), la performance, la compétitivité, la libre-concurrence, etc. Le but ? Toutes ces politiques entraînent un destin tracé et taillé sur mesure pour ceux qui les promeuvent : la hausse des inégalités avec un enrichissement des classes les plus favorisés. Les classes moyennes, aujourd'hui éclatées en plusieurs catégories, et les classes populaires sont considérées comme des coûts et non des plus-values pour l'entreprise. Les actionnaires, les rentiers, les héritiers et les hauts salaires-spéculateurs  ne considèrent pas, au XXIe siècle, l'entreprise comme une entité sociale. Elle est avant tout financière et dotée de coûts qu'il faut réduire pour dégager un maximum de marges. Pour les journalistes aux bas salaires, ceux-ci veulent flatter leur hiérarchie et vont être les plus ardents défenseurs de toutes les réformes libérales. Il y a bien des exceptions, mais trop rares.

     

    Une lumière dans l'ombre médiatique "mainstream" : Pascal Praud

     

     Revenons au débat : là où ces journalistes ou commentateurs seront moins euphoriques, ce serait sur l'éventuelle remise en cause de la niche fiscale des journalistes. Je peux d'autant mieux en parler, que moi-même je suis bénéficiaire de cette niche, mais je me garde bien, pour ma part, d'attaquer les droits des autres salariés. Bref. Peut-être une exception à la règle car convenons-en, il faut des exceptions pour confirmer une règle. Je félicite Pascal Praud pour son honnêteté sur le sujet. Lui, qui est pourtant l'une des figures de l'un des médias "mainstream", CNEWS. Lui-même l'avoue courageusement : son opinion a changé après les débats. Il considère désormais le transport public comme un monopole public  naturel.

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    tre
    Dimanche 8 Avril à 14:44

    FRERE ELYÔN EST LE VRAI PROPHETE !


    Oui, je crois qu'il serait judicieux d'analyser de plus près les Écrits de Frère ELYÔN parce que, en lisant attentivement les sept Ouvrages qu'il a écrits en dix ans, par la Volonté de Dieu et la Grâce de l'Esprit-Saint, je n'ai rien remarqué de contradictoire avec la Sainte Bible en général et les Saints Évangiles en particulier.

    Certes, les Révélations sont fortes et parfois surprenantes, notamment dans l'Ouvrage : "LES ÉDITS DU ROI - L'APOCALYPSE DELIE". Toutefois rien n'est choquant, ni en opposition avec les Saintes Écritures. Alors, à mon modeste avis, je crois qu'il serait souhaitable de tout lire avec une attention particulière et avec le coeur, avant de porter un jugement personnel sur Frère ELYÔN. D'autant que les Ouvrages peuvent être lus gratuitement sur le Site Sacré au format PDF A4, (ce qui prouve son désintéressement vis à vis de l'argent, d'autant plus que Frère ELYÔN ne perçoit pas un centime des ventes des Livres, mais tout est donné à l'Association "Oeuvre Christique du Sacré-Coeur", ayant pour Mission de faire construire le Temple Abbaye du Divin Coeur, demandé par Notre! seigneur à Sainte Marguerite-Marie Alacoque.) Aussi, ne croyez surtout pas ces personnes jalouses, particulièrement imbues d'elles-mêmes, qui se permettent d'insulter, sans même le connaître, un homme pur de coeur, de corps et d'esprit ! Moi, je le connais, et je dis, avec assurance, que Frère ELYÔN n'est ni un charlatan, ni un escroc, ni un bonimenteur et il n'a aucunement l'intention de monter une secte ! Fuyez donc tous ces serpents qui, eux, répandent la haine et la confusion, afin de vous troubler l'esprit par des mensonges odieux et des insultes à l'encontre de ce Religieux d'exception et dernier des Prophètes !

     Par ailleurs, non seulement ces Livres uniques sont en parfaite cohérence avec de nombreuses prophéties anciennes, mais ils mettent en lumière certaines Vérités qui nous avaient été cachées...

    Voici l'explication concise de chaque Ouvrage Sacré :

    1)- L'APPEL DE DIEU, LA MISSION ET LES PROPHÉTIES :
    (Premier Ouvrage Sacré qui fourni de nombreuses Révélations concernant : L'Appel réel du Christ à Frère ELYÔN, la grande Mission du Sacré-Coeur, les Prophéties, les visions, les songes, les formules de protection, les prières, les religions, le Linceul de Turin, les Apparitions de Dozulé, le Grand Monarque et le Saint Pontife...)

    2)- L'ULTIME ALLIANCE :
    (L'Ultime Évangile du Christ, dicté par Notre Seigneur LUI-même, mais aussi LE Scénario du grand Film que Dieu voulait pour évangéliser le monde et qui a malheureusement échoué, à cause du diable qui a tout mis en oeuvre, avec un zèle outrancier et machiavélique, pour notamment aveugler certains catholiques...)

    3)- L'IGNORANCE, FLÉAU DE L'HUMANITÉ ! :
    (Troisième Ouvrage Sacré qui explique en détail toute LA Vérité concernant l'échec du Film, avec la copie des polémiques émanant des forum catholiques, dont quelques personnes qui se sont déchaînées, parfois agressivement, dans le but de défendre un point de vue très subjectif, mais en faisant fi de la Volonté de Dieu, nous y trouvons aussi le "voyage" extraordinaire de Frère ELYÔN au Ciel, puis les péripéties du tournage des décors en Israël.)

    4)- VERITAS ODIUM PARIT :
    (Qui signifie "la Vérité engendre la haine", est la suite de l'Ouvrage précédent, avec toutes les prophéties et les Messages de la Très Sainte Trinité, entre 2004 et 2009, ainsi que des réponses aux questions souvent posées à Frère ELYÔN et des conseils avisés concernant l'hygiène de vie à mettre en pratique.)

    5)- LES ÉDITS DU ROI-L'APOCALYPSE D'ELIE :
    (Cinquième Ouvrage Sacré, apportant de fortes Révélations, concernant la Politique que va mener le Grand Monarque, ainsi que la façon dont le Saint Pontife va restaurer l'Église catholique. D'autres Révélations surprenantes y sont contenues, mais ce n'est pas vraiment étonnant, puisqu'il s'agit de "L'Apocalypse d'Elie"!)

    6)- LES PRIÈRES ET LES MESSAGES DE LA SAINTE TRINITÉ :
    (Frère ELYÔN a écrit ici le sixième Ouvrage Sacré, selon la Volonté de Dieu, afin d'apporter des Prières indispensables à ce monde qui part à la dérive et s'éloigne de plus en plus de la Vérité spirituelle. Du fait avéré qu'il va s'abattre sur nous une grande Tribulation sans précédent. Or ces Prières sont aussi prévues pour ce moment terrible qui arrive à grands pas. Tous les Messages que Frère ELYÔN a reçus, depuis 2002 jusqu'à 2012, y sont contenus, dont la description de son "voyage" au Ciel absolument exceptionnel...

    7)- APPEL A L'UNIFICATION DES ÉGLISES ET DES CHRÉTIENS AUTOUR DE PIERRE II :
    (Frère ELYÔN, “Petit Frère du Sacré-Cœur de Jésus”, a écrit ici le septième Ouvrage Sacré, toujours par la Volonté de Dieu et la Grâce de l'Esprit Saint. Cet Ouvrage de 704 pages clôt en beauté les six autres, puisque, non seulement il englobe les points fondamentaux contenus dans les Livres précédents, ainsi que dans le Site Sacré, mais il apporte d'autres Révélations extrêmement importantes, entrant dans le cadre des remises en question de toute chose… En plus de ces Révélations, y sont contenus tous les Messages de la Sainte Trinité que Frère ELYÔN a eu l! a grâce de recevoir, par locutions intérieures, de 2012 à 2014.)

    Voici le lien pour obtenir une description plus détaillée et commander les Ouvrages Sacrés. Il est possible de lire les Livres gratuitement sur le Site Sacré, mais il est vivement conseillé de les commander à cause de la grande Tribulation qui arrive et qui détruira toutes les données numériques notamment...

    LES 7 LIVRES D'ELIE :

    http://www.prophete-du-sacre-coeur.com/page6-les-livres-d_elie.html

    Oui, je suis convaincu que Frère ELYÔN a été victime d'une attaque en règle du démon, par voie interposée. Du fait avéré que le diable craint l'Envoyé de Dieu, qui est en vérité Elie ou encore le second "Témoin" de l'Apocalypse de Saint Jean, il a donc influencé quelques catholiques afin de porter subjectivement le discredit sur les propos de Frère ELYÔN, principalement pour que le grand Film évangélisateur de Dieu puisse avorter ! Voyez-vous, Frère ELYÔN mérite un peu plus de considération et de respect, en tant que Religieux-Ermite d'abord, priant sans cesse et souffrant de voir de nombreuses âmes en perdition. Nous lui devons le respect aussi pour son coeur humble et pur car, bien qu'étant l'Envoyé de Dieu ou le dernier des Prophètes, (ceci ne fait aucun doute!), il se considère lui-même "petit" et comme "le plus grand pécheur que la Terre ait porté" ! Explication en détail de cet état de fait dans l'Ouvrage Sacré : "LES ÉDITS DU ROI - L'APOCALYPSE D'ELIE", mais aussi en lisant l'autobiographie de Frère ELYÔN écrite dans le Site Sacré...

    QUI EST FRERE ELYÔN ?

    http://www.prophete-du-sacre-coeur.com/page1-qui-est-f.e.html
     
    D'autre part, les diverses preuves, ainsi que tous les Messages qu'il a reçus depuis 2002, de la Très Sainte Trinité, sont très significatifs et mettent un point final à toutes les polémiques négatives, voire destructrices ! Aussi, je vous propose de lire attentivement tous les Message de 2002 à 2014, en cliquant sur le lien suivant...

    INFOS ET MESSAGES :

    http://www.prophete-du-sacre-coeur.com/page9-infos-et-messages.html

    Et si vous voulez connaître toutes les prophéties de Frère ELYÔN, sans passer par les ouvrages Sacrés...

    LES PROPHÉTIES :

    http://www.prophete-du-sacre-coeur.com/page12-les-propheties.html

    Enfin vous pouvez écrire directement à Frère ELYÔN, par le biais de sa boîte mail suivante...
     
    frere-elyon@prophete-du-sacre-coeur.com

    Et voici le lien du Site Sacré, réalisé par Frère ELYÔN, mais selon la Volonté de Dieu afin d'éclairer ce monde de plus en plus enténébré et pour que chacun sache ce qu'il doit faire pour être préservé de la grande Tribulation qui vient...

    LE SITE SACRÉ : http://www.prophete-du-sacre-coeur.com/

    Surtout, ne perdez plus votre temps à aller sur des sites, des forum ou des blog, adulant les faux prophètes ou faux messagers trompant actuellement l'humanité, puisqu'il n'y a plus qu'un seul Prophète aujourd'hui et jusqu'à la fin des temps, à savoir : FRERE ELYÔN ! ("Le Porteur de la Lumière Divine").

    Que l'Esprit Saint vous éclaire et vous apporte la Lumière de LA Vérité, pour que nous puissions tous ensemble nous unir face à l'horreur qui vient.

    AMOR PAX LUX VERITAS

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :